Les réfugiés Congolaises du camp de Gihembe ne vivent plus seulement de l’aide

Les réfugiés Congolaises du camp de Gihembe ne vivent plus seulement de l’aide

 

Les réfugiés Congolaises vivant dans le camp de Gihembe situé dans le secteur de  Kajyeyo, District de Gicumbi, se félicitent de la façon dont ils ont été accueillis par le Rwanda.Et leur vie depuis 17 ans dans le camp ne cesse de s’améliorer par différentes activités génératrices de revenus.

Le 19 Juin 2015, certains de ces réfugiés Congolais ont déclaré qu’ils parviennent à satisfaire leurs besoins de base. Esperance Kankundiye, possède déjà une boutique affirme « malgré les difficultés dans le camp de réfugiés, je vends quelques marchandises et l’argent que je gagne s’ajoute sur l’aide alimentaire fournit par HCR ».

Le HCR donne l’argent aux réfugiés de Gihembe ainsi que les bois de chauffage, les casseroles de cuisine, les savons, etc. Nsanzimfura Rwisumbura représentant des réfugiés du camp de Gihembe a dit qu’ils ont l’accès aux services de santé et à la satisfaction de leurs besoins de base. Il salue l’effort du Gouvernement  Rwandais qui tout fait pour assister ces réfugiés.

Ces réfugiés Congolais sont arrivés au Rwanda en 1997 et ils ont été  hébergés dans le camp de Mudende avant d’être transférés au camp de Gihembe.

A part ce petit commerce de produits alimentaires, il y a des services de communication également. Normalement, les réfugiés du camp de Gihembe reçoivent l’argent à la place de l’aide alimentaire. L’on donne 210 Frws par personne chaque jour et  une famille reçoit un montant d’argent qui correspond au nombre de ses membres.

Innocent Kamanzi se félicite aussi de ce nouveau programme de donner l’argent à la place de l’aide alimentaire, parce que dit-il « avec cet argent nous pouvons avons le choix de ce que nous allons manger ».

Les enfants du camp de refugies de Gihembe, ont l’accès à l’éducation de l’école maternelle au tronc commun. Ainsi, un élève réfugié qui réussit l’examen national de tronc commun peut continuer le cycle supérieur de l’école secondaire par l’aide de « ADRA Rwanda », un élève qui a obtenu les points exigés peut aller jusqu’à l’université.

Les élevés qui ont terminé les études secondaires font face aux problèmes de chômage et maque de capitaux pour se créer du travail. Assistées par le HCR dans le cadre de réduire la pauvreté et d’assurer une alimentation équilibrée, certaines familles font l’agriculture de champignons et des fruits.

Ces réfugiés Congolais se félicitent de la décision des USA qui se sont engagés à donner des visas à ces réfugiés  Congolais, cette décision va mettre fin au problème de la surpopulation dans le camp de Gihembe. Ce qui sera plus bénéfique pour leurs enfants  qui auront l’accès à l’éducation de qualité aux Etats Unis d’Amérique.

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment