Democratic Green Party a déposé une plainte contre la modification de la constitution

Frank Habineza devant la Cour Suprême après avoir déposé la plante contre le 3e mandat

Sur son compte twitter, le Président Paul Kagame a réagi sur l’action du Democratic Green Party, un parti de l’opposition qui a déposé une plainte contre la modification de l’article 101 de la constitution. Kagame a écrit que « c’est une bonne chose » ajoutant que ce que « Green Party est en train d’exercer son droit ».

Green Party devient alors le premier parti de l’opposition à déposer une  plainte devant la Cour  Suprême pour contraindre le parlement à ne pas modifier la constitution. Dans ce communiqué,  Habineza a dit que « Democratic Green Party demande la cour Suprême d’interdire le Parlement du Rwanda de modifier l’article 101 de la Constitution et de confirmer qu’il n’y a aucune nécessite du referendum pour ceux qui veulent changer la limitation du nombre de mandats présidentiels stipulés par la  Constitution ».

Le mandat du Président Kagame expire en 2017, mais le nombre de Rwandais qui dépose des pétitions au Parlement pour la modification de la constitution ne cesse d’augmenter. Plus de deux millions de pétitions sont déjà au Parlement.

Malgré ces millions de Rwandais qui veulent que le Président Kagame reste au pouvoir, lui-même semble avoir un autre avis. Quand il s’adresse aux medias, il ne cesse de dire que son rôle est de travailler pour la population qui l’a voté, d’œuvrer pour le développement de son pays, que le 3e mandat n’est pas son affaire et que ce ne lui empêche pas de dormir…

Par contre, Kagame demande plus de débat atour de ce sujet et plus d’éléments convoquant afin de prendre une décision surtout qu’il a dit qu’il est encore trop tôt.

Les Rwandais se basent sur les réalisations sous le régime de Kagame les a donné la paix, sécurité et la prospérité, raison pour laquelle il doit rester au pouvoir.

Hon Donathile Mukabarisa, présidente du Parlement a dit aux medias que, le Parlement va lancer un débat entre le 5 Juin et le  4 Aout 2015. C’est là que les législateurs vont débattre sur l’amendement comme le demandent les Rwandais par leurs pétitions.

Tags

 

0 Comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Comment